vendredi 7 mai 2021

UN RÉGIME POUR ZARA HOMME

Quand vous commencez un régime, vous ne savez pas exactement pour quelle raison vous le faites. Moi, j’avais une raison toute trouvée : pouvoir faire un article sur les gens qui souhaitent porter des vêtements qui sont vendus dans les boutiques de prêt-à-porter. « Un régime me dit la Baronne Bibendum »! Elle qui n’a connu qu’un seul régime dans sa vie, celui de Juan Carlos Onganía, en Argentine.

Pour commencer, il a fallu d’abord me désintoxiquer de cette nourriture qui arrive en abondance sur la table, et de ce sucre qui vous rend fou et que le commerce de l’agro-alimentaire intègre à tous les aliments comme exhausteur de goût. Les règles, que je me suis fixée, étaient simples : plus de sucre, plus d’alcool, plus de pain, plus de fromage – une vraie vie en sommeil, en sorte – car supprimer tous les plaisirs de cette pauvre vie devrait à terme me faire chuter dans l’anorexie mentale.

Les premières semaines furent terribles. Une envie qui monte de mon estomac en permanence comme le Vésuve qui voudrait exploser, me tiraillant jour et nuit. Cela a continué pendant presque trois mois. Pour lutter contre cette force, j’ai bu de l’eau en abondance pour me remplir l’estomac, me transformant en « Chutes d’Iguazú ». L’objectif à atteindre, à partir de mon quintal, était d’atteindre mon indice de masse corporelle, soit 16 kilos à perdre.

Au bout de trois mois, je n’avais perdu que 5 kg mais l’été aidant, les salades se suivaient les unes derrière les autres, et le sucre commençait à moins me manquer. J’avais une énergie un peu plus grande, mais surtout une libido en berne. Il a fallu attendre six mois pour que je puisse commencer à tirer les bénéfices de ses efforts.

mercredi 5 mai 2021

EN MODE ADIEU LES CONS

Définitivement, chacun à sa propre interprétation de la liberté, et la Covid-19 nous montre ces brillants jeunes balayeurs du désert qui nous entourent et qui construisent une société qu'ils détesteront ayant atteint à leur tour un âge canonique. Le port du masque, un révélateur que chacun interprète à sa façon et qui rend impossible toute politique sanitaire digne de ce nom, car ces avortons, qui se soulagent au pied de l'Himalaya, n'ont aucun sens civique, ils n'ont que des droits et pas de devoir, car s'ils en avaient, nous aurions pu régler le problème de cette pandémie en seulement quelques semaines !

Nous avons à peu près vu tous les types de comportements de ceux qui organisent des soirées en plein confinement, et qui vont ensuite disséminer le virus dans leur famille et chez leurs ami(e)s qui tombent comme des mouches, ainsi ils peuvent pleurer des larmes de crocodile, ce qui, au moins, leur fait un sujet de conversation, pour ensuite se fondre dans le vide.

Nonobstant, je viens de me rendre compte que d'avoir élevé mes enfants dans une droiture intellectuelle, comme m'avait éduqué mon père, sera assez peu adapté au monde qui vont les entourer. Un monde de voyous, insupportables empereurs diseurs de rien, avec une réflexion de l’instant comme leur technologie. Un jour, eux aussi se feront pousser sur les trottoirs par ces trottinettes en furie pour finir par tomber sur la chaussée mortellement touché lors d'un accident de vélopode, et n'auront que cette réflexion à l'aube de leur dernier soupir "en travaillant dans le luxe, j'aurais préféré être écrasé par une Rolls Phantom !".

mardi 4 mai 2021

TAPISSERIE POUR PATISSERIE

François Perret, qui n’habite pas la porte du champs, chef pâtissier du Ritz de Paris, ouvre une boutique ayant « pognon sur rue » pour faire découvrir ses douceurs à un plus large public ; celui de la rue pour goûter sa madeleine qui n’est pas de Proust. Star de la série Netflix, Perret est « le chef en camion » vêtu d’une veste de chef blanche et d’un masque chirurgical, il ressemble plus à un chirurgien de la pâte molle qu’autre chose. 

jeudi 29 avril 2021

TOULOUSE LAUTREC ET BRUANT



Toulouse-Lautrec ouvre largement les portes à travers ses toiles de la chambre des Louves ("lupanarde" en italien). Et pour cause, le peintre fréquente abondamment les bordels et les bitumeuses, certainement pour y trouver un peu d’affection auprès de Femmes, lui, qui a toujours été discriminé par sa taille. Les prostituées l'adorent car ce petit bonhomme est éduqué, sympathique, plein d'humour et bon vivant. Elles font de lui leur mascotte et le surnomment la cafetière avec son chapeau haut de forme et se moquent gentiment de cette protubérance persistante due à son priapisme.

mercredi 28 avril 2021

VOYAGE AU BOUT DE LA RUINE


Niché dans l’une des forêts les plus remarquables de l’est du Canada, l’hôtel Sacacomie, avec ses paysages à couper le souffle, et son lac majestueux, mélangés avec une gastronomie aux accents du terroir et un Spa, participe à la magie opérante à votre arrivée. Vous voilà alors transformé en Jack London ou Nicolas Vanier.

Le soleil, à notre arrivée, blanchissait la terre comme un cœur de ténèbres lumineux, aurait dit un adepte du Taoïsme. Avec ses 160 km de sentiers et de randonnées pédestres qui rejoignent la tête de la vallée, là où les pentes noires des reliefs coulaient du ciel lissé par des millions d’hivers. La vallée s’ouvrait ainsi sur un paysage par strate comme dans les toiles tibétaines tendues aux murs des monastères, dans un monde encore plein de secrets.

Superbe bâtisse en bois, qui se fond dans le décor entre rondins majestueux et sourire du personnel, et le feu qui crépite dans la cheminée fait le reste. Balade en chiens de traîneaux, survol de la propriété en hydravion, virée en raquettes ou en motoneiges, chocolat chaud dans la yourte ou dégustation de truites fraîches cuites au feu de bois. Après toutes ces activités, et avant de vous offrir une veillée récupératrice au coin du feu, un massage s’impose.

Et, pendant que vous vous délecterez d’un massage aux pierres chaudes ou d’un soin effet Botox, vos enfants opteront pour un soin « gomme ballon » bercé par une douce ambiance olfactive de chewing-gum. Habillé de la tête aux pieds, par des vêtements grand froid, nous prenons le volant d’une motoneige Bombardier et découvrons les régions sauvages de la forêt mauricienne parée de son beau manteau blanc.

mardi 27 avril 2021

KRIS VAN ASSCHE LE RÊVE DE MYKONOS

Comme la chanson le dit : « les histoires d’amour finissent toujours mal, en général ». Kris Van Assche où l’histoire de la rupture d’un créateur avec un groupe mondial du luxe, au moment où ce groupe annonce que leur croisière sera présentée en Grèce ! Non, ce n’est pas une histoire belge. Suite à un différend avec le fils du Seigneur des Arnault, Kris Van Assche quitte Berluti ; une histoire d’amour qui se termine pour peut-être renaître dans une autre maison !

Mais, que lui reproche-t-on ? En réalité, un désaccord sur la ligne de produits plutôt que sur sa ligne de conduite, voilà bien un divorce à l’Italienne, une séparation de fait, qui était à prévoir après la prestation assez maussade du créateur chez Dior homme, mais difficile mission à une époque où le tailoring est une forme d’art censément moribonde au 21e siècle. Il avait tout juste eu l’audace du mauvais prêtre qui, dévoré d’appétits cachés, trichait avec sa conscience et tâchait de satisfaire du même coup sa foi divine du luxe et sa curiosité malsaine.

lundi 26 avril 2021

ELBAZ DIAMONDS ARE FOREVER

Alber Elbaz est décédé de la COVID-19, et cela a été confirmé par le groupe Richemont, son partenaire dans « AZ Factory », sa première et dernière propre entreprise de mode. Il avait la réputation bien méritée d’être l’une des figures, les plus brillantes et les plus aimées de l’industrie. J’ai toujours été impressionné par son intelligence, sa sensibilité, sa générosité et sa créativité débridée. C’était un homme d’une chaleur et d’un talent rare, et sa vision singulière alliée à son sens de la beauté laisseront une impression indélébile dans ce petit monde exsangue de nouveaux talents, mais regorgeant, par contre, de faux talents florentins mystificateurs.

Il a collaboré et tenu à bout de bras la maison Lanvin pendant quinze ans, et, à l’arrivée d’une humaine de contrefaçon, furie non par nature mais par entrainement, quittera la maison pour que celle-ci, d’ailleurs, s’écroule après son départ, et pas étonnant que les chinoises soient si nombreuses dans la mode car leurs diaphragmes sont « Made in China ».

Né au Maroc, élevé et éduqué en Israël, le créateur s’était installé à New York au milieu des années 1980. Il a atterri chez Geoffrey Beene, dont il a été l’assistant principal pendant sept ans par hasard. L’histoire raconte que Ralph Toledano l’aurait découvert mais, en réalité, c’est Alber qui a découvert Ralph Toledano, et celui-ci lui demande de diriger Guy Laroche à Paris en 1996. C’est ce qui le fait sortir de l’anonyme, un passage qui lui a valu les éloges de la presse internationale, et quand il a succédé à la légende de la couture, Yves Saint Laurent, pour la ligne « Rive Gauche », sa figure drolatique et fantasque devient comme Karl un logo vivant.

vendredi 23 avril 2021

MEET MEAT

Promener votre carcasse du côté de Bruxelles, en réservant au « Meet Meat », « jeu de mots aurait dit maître Capelovici », qui confondait « Pâte-à-gonie » avec une nouille mourante, et finalement vous l’aurez dans l’os si vous parlez la langue de Shakespeare, ici on parle Flamand. Bienvenue dans le resto-bobo à Gogo de la Wallonie, et sur notre 31 de l’épaule à la poitrine après avoir cogité en taxi à en avoir mal à la cervelle. on s’est rendu sur les lieux dans ce Gîte à la noix, et avec nos rognons entre les jambes nous allions forcer les choses pour venir sans réservation.

Pas très loin de l’Hôtel van Evelde, bâti en 1895, une maison de maître de style Art nouveau conçue par l’architecte belge Victor Horta en trois phases : à l’angle du square Marie-Louise et de l’avenue Palmerston, un lieu totalement pour les fêtards de Bruxelles et leurs recherches pour finir la nuit sans « filet ».

Dans un espace plus grand que de raison, voilà bien une ambiance indifférente au chaud et plus usine ou abattoir pour « Risette du Mans ». Nous sommes des chanceux et faisons siège, « roustons obligent ». On nous fait remarquer que nous sommes vraiment des privilégiés, alors il n’est pas question de ne pas faire de vieux os, et il faut mieux faire de l’abattage. Le serveur a déjà pris les boissons, il faut mieux ne pas trainer car je pourrais déposer le bilan avec mon jumeau devant les prix de la carte.

jeudi 22 avril 2021

LE SAVIEZ-VOUS ?

Saviez-vous que le Huchier sous Louis XI est un artisan qui compte au faubourg Saint-Antoine, c’est celui qui fabrique et livre les huches, c’est-à-dire les coffres en bois qui servent à remiser draps et vêtements. Ces rangements en chêne massif, le plus souvent, peuvent être simples ou plus élaborés, avec des frises décoratives gravées dans le bois.

À partir de 1690, l’activité du Huchier décline. Un artisan du faubourg Saint-Antoine a, en effet, eu l’idée d’un meuble nouveau muni de deux pieds et de tiroirs superposés ; un meuble si pratique que l’on finit par l’appeler « la commode » ! Désormais, la commode s’invite dans les salons face à la cheminée, avec des bougeoirs, des horloges ou des livres posés sur la marqueterie délicate qui en constitue le plateau. Le Huchier, lui-même, furibard, doit se convertir à la commode.

La rue du faubourg Saint-Antoine a fidèlement conservé la tradition du meuble. En arpentant les vieux pavés de ses cours et de ses ruelles adjacentes, on peut encore rêver de rencontrer des Huchiers qui travaillent ici, vaincus finalement par les commodes qui envahissent le quartier, et qui firent la fortune des artisans, transformèrent les intérieurs et libèrent enfin l’imagination des ébénistes.

Anonymode

mercredi 21 avril 2021

LVMH ET RICHEMONT UNISSENT LEURS FORCES

Trois rivaux européens s'associent dans une collaboration sans précédent pour aider les consommateurs à retracer la provenance et l'authenticité des produits de luxe. LVMH, le groupe Prada et la Compagnie Financière Richemont (Cartier) se rejoignent dans un Consortium pour une solution blockchain ouverte à toutes les marques de luxe dans le monde.

Ils ont travaillé ensemble pour créer une solution unique afin de relever les défis communs de l'authenticité, ainsi que de l'approvisionnement responsable et de la durabilité dans un format numérique sécurisé. Mais, ces marques ont certainement pris la mesure, sans le dire aux Chinois qui produisent de plus en plus de produits de contrefaçon parfaits. J'ai récemment vu une Rolex plus vraie que nature, ou même l'horloger n'arrivait pas à définir si elle était vraie ou fausse. L'Empire du Milieu représentera $3 trillion en 2024. Il sera le premier marché des produits de luxe Français.

mardi 20 avril 2021

SHANGHAI INSTITUTE OF VISUAL ARTS


Founded in September, 2005, Shanghai Institute of Visual Arts is a university offering undergraduate programs distinctive for art nature. Mainly invested by state-owned enterprises,it is also sponsored by other social capital. It was affiliated to Fudan University in its initial stage. After eight years of development, it because independent of Fudan University in April, 2013 with the ratification of the Ministry of Education.

lundi 19 avril 2021

KANAE TANIWAKI NOUS QUITTE

Kanae Taniwaki entre au Panthéon de la Haute Couture. Cet homme, si discret, était arrivé sous l’impulsion de Jacques Mouclier avec Kenzo, Issey Miyake, Yijo Yamamoto. Il a été l’éminence grise de Loris Azzaro et était aussi le meilleur Premier d’Atelier chez Franck Sorbier. Voici le dernier des Samouraï de la Haute Couture qui disparaît. 

Il connaissait tous les points et les techniques, et il était passé maître dans l’art de transformer un tissu en droit fil pour un vêtement façon plein biais. Comme un livre ouvert sur le passé et sur le futur, en même temps, il transpirait l’humanité toute entière. Professeur à Esmod International de Haute Couture, les élèves qu’il a eu, dont ma fille, en parlent avec tendresse et émotion.

Quand l’être cher vient d’expirer, on sent obscurément la perte, mais la mort présente déconcerte et la stupeur clôt l’âme et la bouche. Incrédule à ce deuil, on regarde au fond de la tombe, sans rien comprendre, ce cercueil qui va s’évanouir sous la surface d’un monde qui était pour lui si poétique. C’est aux premiers regards portés dans sa famille que la mode autour de son dernier podium fera ses adieux. 

vendredi 16 avril 2021

L'AIR DU TEMPS PAR PUIG

Nina Ricci ferme sa boutique historique à Paris. Ainsi la marque, propriété du groupe de la péninsule Ibérique, Puig, se tournera dorénavant vers le numérique. La marque, fondée en 1932 et connue pour ses parfums à succès, dont L'Air du Temps, devrait lancer un site de E-commerce cet automne. Ricci est distribué, par environ 80 détaillants dans le monde, dont Le Bon Marché "Merci mon Seigneur !", Le Printemps, Bergdorf Goodman, Neiman Marcus, Isetan, Joyce et Lane Crawford. La marque est également vendue en ligne sur Net-a-porter, Farfetch et Ssense.

La boutique historiquement située au 39 avenue Montaigne, devant la maison du Maître de Granville, sera reprise par Paco Rabanne dont les fenêtres sont déjà recouvertes d'autocollants portant le logo de la marque. La société mère Espagnole est aussi propriétaire de Carolina Herrera, Jean Paul Gaultier, Dries Van Noten et Penhaligon's.

Bien que les dirigeants de Ricci n'aient pas encore exposé la nouvelle stratégie, les directeurs de la création de la marque, Lisi Herrebrugh et Rushemy Botter, ont déclaré qu'ils expliqueraient leurs objectifs à l'automne 2021. Pour information, le premier est né à Curaçao et a grandi aux Pays-Bas. Il avait rejoint l’Académie Royale des Beaux-Arts d’Anvers grâce au soutien de Walter van Beirendonck et Dirk van Saene.

jeudi 15 avril 2021

LVMH CROISSANCE DURABLE OU PAS ?

Après avoir publié des résultats exceptionnels pour le premier trimestre, « Dans quel mon Vuitton, Mouette and Psy » semble bien placé pour s’emparer de n’importe quelles cibles potentielles du luxe actuellement sur le marché. Et son grand rival, la Compagnie Financière « Riche Monstre » dirigée par un ancien du groupe du Seigneur peut être une cible possible, ainsi que la marque de mode Giorgio Armani. Et même si aucune de ces entreprises n’est officiellement à vendre, on sait dans les milieux bien informés que des tractations seraient en cours.

Ainsi, les spéculations sur les fusions et les acquisitions, dans le secteur du luxe, vont bon train en « Orient Express ». Le plus grand acteur du secteur a déclaré mardi qu’il resterait sur la touche, du moins jusqu’à ce qu’il ait digéré sa dernière bouchée du croissant du Breakfast. Il est vrai que chaque fois qu’il a dit cela, c’est pour mieux nous rouler dans la farine, et finalement le félin acère sa proie après avoir fait retomber les spéculations.

mercredi 14 avril 2021

LA VINTAGINATION DU LUXE

Le luxe vintage a la faveur des consommateurs Chinois, et ces consommateurs recherchent des articles de luxe, d’un bon rapport qualité-prix, avec des niveaux élevés d’artisanat et de design, qui reflètent leur style personnel plutôt que des produits saisonniers et des tendances de mode actuelles. En plus de réinventer les modèles classiques, qui ont été abandonnés, les marques de luxe combinent l’histoire de la marque et l’héritage culturel avec un design et une qualité contemporaine afin d’imprégner les produits contemporains d’éléments classiques.

Le marché chinois des produits de luxe d’occasion a un énorme potentiel, mais pour que ce marché continue à se développer, il faut encore garantir l’authenticité des produits, et veiller à ce que la supervision et la réglementation du marché soient en place.

Si l’on considère l’année 2020, le marché chinois du luxe s’est remarquablement bien comporté, malgré l’impact de la COVID-19. La part de marché des articles de luxe en Chine a presque doublé, passant d’environ 11 % en 2019 à 20 % en 2020. Cette croissance devrait se poursuivre et faire en sorte que la Chine occupe la plus grande part du marché mondial des produits de luxe d’ici 2025.

mardi 13 avril 2021

LES PARFUMS DU PASSÉ

Retracer notre héritage olfactif, retrouver les vieilles odeurs des voitures des années 60… Voilà la tâche d’Odeuropa avec son nouveau projet axé sur l’exploration du passé « Old Factice » ou olfactive de l’Europe. Des senteurs, en général, y compris les odeurs industrielles, ainsi que les odeurs corporelles provenant des villes, des animaux, des marchandises et des parfums, car ces odeurs, sachez-le, font partie de l’ensemble du paysage odorant de notre société. Comme un récit olfactif, la société entreprendra de conserver dans une « base de Damnés » l’ensemble des odeurs des années 1600 jusqu’aux années 1920. Espérons que cela ne soit pas des odeurs « louches »

Intitulée « Negotiating Olfactory and Sensory Experiences in Cultural Heritage Practice and Research » (Négocier les expériences olfactives et sensorielles dans la pratique et la recherche en matière de patrimoine culturel), l’initiative utilise l’intelligence artificielle pour étudier l’importance des parfums et de l’odorat afin de mieux comprendre comment les odeurs ont façonné les traditions ainsi que notre monde. Bref, des bas du cul qui se prennent pour des Grands d’Espagne.

lundi 12 avril 2021

RESTREPO MONTRE-MOI TON TEMPS

C’est la petite histoire d’un créateur, qui passionné de parfums, dessinait autrefois pour les grandes marques des flacons de légende, mais, comme pour Karl, son expertise ne le cantonnait pas dans un seul secteur d’activité de la création. Né à Bogota en 1962, son père était un architecte réputé en Colombie, et sa mère était directrice artistique du studio Desgrippes à Paris.

C’est une histoire de famille ; par son grand-père, Hervé Baille, peintre de la marine française, et son arrière-grand-père, Henri-Paul Nenot, qui reçut le Grand Prix de Rome d’architecture, une famille de créatifs dans l’âme. Ainsi de la Colombie à l’Espagne en passant par la France, pour plonger dans la Chine millénaire attiré par les cultures de l’Empire du Milieu. A son retour en France, il a l’idée de créer une montre-bracelet à clochardiser les grandes marques du secteur, tellement bien assises sur leur réputation.

La mode change et sa vision se transforme avec le monde. Parfois, il pose délicatement sa main sur la table et, par un très léger mouvement du poignet, essaie, par jeu, de sentir le balancier interne qui égraine les secondes de sa vie, mais, en vain ! Car le monde tourne mais cet objet de précision arbore un silence plus grand que si vous étiez au cœur d’un Parc Naturel de l’Ariégeois ; le silence est souvent l’âme des choses.

samedi 10 avril 2021

L’ATELIER DE CHINE

Voici la collection la plus sublime de la Fashion Week et le thème en est L’Art nouveau, style artistique qui se développe dès la fin du XIXe siècle, d’abord en Belgique puis en France. Il s’épanouit dans l’architecture et dans les Arts Décoratifs. La recherche de fonctionnalité est une des préoccupations des architectes et designers. L’Art nouveau se caractérise par des formes inspirées de la nature, où la courbe de la nature domine.

Contrairement à beaucoup d’autres mouvements artistiques, l’Art nouveau ne cherche pas à promouvoir un système précis de principes artistiques inventé par un artiste ou un groupe d’artistes et de théoriciens. Le nom lui-même est celui d’une boutique à Paris, la Maison de l’Art nouveau, ouverte en 1895 par le marchand d’art allemand Siegfried Bing. Pour Bing, comme pour beaucoup de ses contemporains, la civilisation européenne traverse une période de grandes turbulences et est confrontée à des changements politiques, sociaux et technologiques sans précédent ; le monde de l’art et de la décoration doit donc répondre aux exigences de cette évolution.

Mais, l’art ne peut jamais être nouveau, avait coutume de dire Mucha. Par ces mots, il signifie que l’art est éternel et n’a rien à voir avec des modes éphémères. Indifférent aux nouvelles sociétés artistiques et à leurs débats techniques, il était également critique à l’égard de « l’art pour l’art », qui méconnaît l’importance de la représentation des idées. Il est donc paradoxal que Mucha doive sa notoriété à l’Art nouveau qui, précisément, fut largement tributaire de la mode. Féminine, élégante et gracieuse, la mousseline de soie et les broderies y sont légion.

vendredi 9 avril 2021

JASON WU 2021

Images purifiées du jour qui s’estompent, là où la résonance nocturne de la Chine s’embrume, les Européens se réveillent. Voilà le couturier le plus ordonné dans sa vision, il stigmatise ses souvenirs des lieux marquants de sa vie en contrepoint et de Shanghai nous envoie l’image de l’Empire du Milieu.

Jason Wu est de nature à ne pas se préoccuper de trouver d’explications à ces rêves, il laisse son imagination se déployer en vision des prémisses de l’été chaud qui arrive à grand pas. Comme si la folie couture le faisait frissonner, il coud sans jamais s’arrêter, comme un poème sur les podiums, comme une spirale qui s’impose au fil des minutes, comme une souveraine évidence de son imaginaire. Devant moi flotte une image de l’univers de Flora, cette ancienne divinité de Rome dont le rôle principal consistait à protéger la fleuraison.